Publication

Distinguer les patients atteints d'épilepsie idiopathique de l'épilepsie solitaire du granulome à cysticerque et de l'évaluation biochimique du phénotype à l'aide d'une plateforme de profilage des biomolécules sériques

 

Centre des sciences de la santé de l'Université de l'Oklahoma, Christian Medical College, Veterans Administration Medical Center, Université de Montréal

Abstract

Une source majeure d'épilepsie est la neurocysticercose (NCC), causée par Taenia solium infection. Le granulome solitaire à cysticercus (SCG), un sous-groupe d'épilepsie induite par la NCC, est la forme la plus courante de NCC en Inde. Les critères diagnostiques actuels de l'épilepsie SCG nécessitent une imagerie cérébrale qui peut ne pas être disponible dans les communautés où la maladie est endémique. L'identification des modifications sériques et des biomolécules potentielles qui pourraient distinguer l'épilepsie SCG de l'épilepsie généralisée idiopathique (IE), sans le besoin initial d'imagerie, pourrait aider à l'identification, la compréhension et le traitement de la maladie. L'objectif ici était d'étudier, à l'aide de la spectrométrie de masse (MS), les différences de biomolécules de sérum entre les patients atteints d'épilepsie SCG ou IE pour aider à distinguer ces troubles en fonction des différences physiologiques, pour comprendre les phénotypes et analyses de biomarqueurs.

L'analyse a été réalisée par ionisation ESI à l'aide du Advion Interchim Scientific® exexpression CMS® Spectromètre de masse compact (CMS).