Publication

Élargir la portée des ligatures médiées par Sortase en utilisant des homologues Sortase

 

Western Washington University

Abstrait

Les réactions de transacylation catalysées par la sortase sont largement utilisées pour la construction de dérivés protéiques non naturels. Cependant, l'enzyme la plus couramment utilisée pour ces stratégies (sortase A de Staphylococcus aureus) est limitée par sa portée étroite de substrat. Pour élargir la gamme de substrats compatibles avec les réactions médiées par la sortase, nous avons caractérisé les préférences de substrat in vitro de huit homologues de sortase A.
À partir de ces études, nous avons identifié des enzymes sortase A qui reconnaissent plusieurs substrats non réactifs envers la sortase A à partir de S. aureus.
Nous avons en outre exploité la capacité de la sortase A de Streptococcus pneumoniae pour reconnaître un substrat LPATS pour effectuer une modification spécifique au site du résidu sérine N-terminal dans le peptide antimicrobien naturel DCD-1L.
Enfin, nous avons observé de manière inattendue que certains substrats (LPATXG, X = Nle, Leu, Phe, Tyr) étaient sensibles à la transacylation sur des sites alternatifs dans le motif du substrat, et la sortase A de S. pneumoniae était capable de former des oligomères. Dans l'ensemble, ce travail fournit une base pour le développement ultérieur d'enzymes sortase à utiliser dans la modification des protéines.

L'analyse par spectrométrie de masse a été réalisée à l'aide du Advion Interchim Scientific® exPression® Spectromètre de masse compact (CMS).